Faites vous rappeler
Fermer
 
Valoriser un fonds de commerce gratuitement
EVALUER

La méthode Avalor pour évaluer les fonds de commerce

 

Les recommandations du BODACC et des barèmes professionnels

Quand on vend son commerce, le code de commerce il est obligatoire notre communiquer le prix de cession à la CCI. Ces données sont compilées dans le BODACC.  AVALOR les a indexées dans ses valorisations.

Selon le BODACC, la valeur d’un fonds de commerce est principalement tirée par son Chiffre d’Affaires. Nous nous basons donc sur un pourcentage à appliquer au Chiffre d’affaires fourni par des barèmes professionnels reconnus et utilisés par les experts (Edition Lefebvre, Edition Callon).

Pour connaître les méthodes liées à la valorisation des entreprises, rendez vous sur notre sité dédié à l'évaluation des entreprises. 

 

Un affinage propre : la valeur vénale

Le calcul de La valeur vénale du local du loyer du fonds, est indexé sur la valeur marché. C'est celle que l'on peut raisonnablement obtenir à la vente.  Evaluation souvent basée uniquement sur le chiffre d'affaires*.

Seul le CA* ne permet pas une évaluation suffisamment fidèle à la réalité économique. De ce fait, nous prenons en compte différents critères trop déterminants pour être mis de côté : 

 

  • Le secteur d’activité
  • L’emplacement
  • Le niveau du Chiffre d’Affaires 
  • L’influence du fonds de commerce.

 

Nous appliquons alors des coefficients pour affiner la simple estimation avec le chiffre d’affaires.

 

De ce fait, notre approche se veut objective et à jour avec les évolutions du marché.

 

Notre méthode d’évaluation, comme toutes les autres, n’a pas pour objectif de fournir un hypothétique juste prix. Cependant, grâce à nos coefficients, notre méthode permet une première estimation relativement précise par rapport au seul pourcentage du Chiffre d’Affaires.

 

La méthode Avalor pour évaluer le droit au bail  

Au moment de la reprise ou transmission par un commerçant ou autre profession se pose la question des loyers. Le droit au bail est souvent considéré comme élément clé du fonds de commerce.  Le renouvellement, la résiliation des baux commerciaux, de loyers sont discutés au moment de la transmission.

Certains experts estiment même que la valeur du droit au bail correspond à la valeur minimale du fonds de commerce. De ce fait, nous vous proposons une évaluation du droit au bail avec deux méthodes propres. Le loyer annuel est pris en compte via le bail et son éventuelle révision. Attention le renouvellement d'un bail commercial pour tous les commerces est un contrat qui se négocie.

Repreneur et le cédant le fonds de commerce , informez le bailleur ou son mandataire.

 

La méthode par comparaison

D’une part nous récupérons des données statistiques sur le prix au mètre carré par an pour les locaux commerciaux de la ville où se situe le fonds de commerce. Pour chaque ville, nous vous proposons un minimum, un maximum et une moyenne de la valeurs du droit au bail. La fixation du montant du loyer théorique est liée à l'emplacement.

Le maximum correspond à un droit au bail rattaché à un fonds de commerce de qualité parfaite, situé sur un emplacement privillégié.

Le minimum correspond à un droit au bail rattaché à un fonds de commerce de qualité ordinaire. 

Nous proposons une évaluation du droit au bail pour un bail restant à courir de 9 ans. 

 

La méthode par coefficient

D’autre part, nous récupérons des informations sur la superficie du local commercial. Nous distinguons différent types de surfaces (boutique, arrière boutique, cave...) auxquels nous appliquons des coefficients fournis par les editions Francis Lefebvre et les editions Callon. 

Nous obtenons donc une valeur locative** de marché affinée que nous capitalisons ensuite avec coefficient mur qui varie en fonction de l'activité, restaurant, hôtel, tabac, presse...

 **Les loyer lors du renouvellement du bail au locataire sont soumis à l'actualité éconimique : la conjoncture. Une provision pour dépréciation peut être envisagée.