Faites vous rappeler
Fermer
 
Valoriser un fonds de commerce gratuitement
EVALUER

Pourquoi Avalor ?

 

Pourquoi choisir Avalor ?

Notre méthode est neutre vis-à-vis des parties prenantes.


Notre méthode automatisée permet de valoriser un fonds de commerce avec une rapidité inégalée. 


L’estimation à partir du seul chiffre d’affaires est trop simple et ne prend pas en compte des facteurs déterminants grandement la valeur d’un fond de commerce. 

L’analyse par un expert est certes plus approfondie, mais souvent coûteuse en temps et en argent. 


Notre méthode tente de prendre le meilleur de ces deux extrêmes existant actuellement sur le marché, en proposant une évaluation très rapide tout en prenant en compte des facteurs trop importants pour être mis de côtés. 


Enfin, nous vous détaillons la valeur du droit au bail généralement considéré comme valeur minimale du fonds. De plus cette valorisation du droit au bail peut être utile dans le cas d’une renégociation du loyer. 


Grâce à Avalor, vous obtenez une évaluation suffisamment solide et précise pour démarrer les négociations rapidement, à un coût relativement faible.


 

Pourquoi évaluer un fonds de commerce ?

 

Distinction Fonds de commerce et société

Distinction Fonds de commerce et société

La société et le fonds de commerce sont deux objets différents. D’une part, la société comprend l’actif (les éléments nécessaires à l’exploitation de l’activité) et le passif (les fonds apportés pour exploiter l’activité). Ces fonds viennent avec un coût (coût du capital et coût de la dette). Ce coût à un impact non négligeable sur la valorisation de l’entreprise.

Lorsque l’on achète une société, on acquiert l’ensemble de l’actif mais également le passif. En effet, on devient propriétaire du capital et des dettes.

D’autre part, le fonds de commerce est uniquement constitué d’éléments d’actif (hors immeuble et créance).

 

Acquisition d’une société  

L’acquéreur peut bénéficier des relations établies par le vendeur avec les banques et les fournisseurs. Cela permet une certaine continuité. Cependant, il est complexe d’évaluer la valeur des éléments du passif. De plus en fonction du marché, il peut être préférable de contracter de nouvelles dettes plutôt que de reprendre celles existantes. De ce fait, la reprise d’une société est souvent perçue comme plus risquée que la reprise d’un fonds de commerce.

 

Acquisition d’un fonds de commerce

L’acquéreur n’est pas responsable des engagements pris par le vendeur, il peut donc reprendre l’activité et démarrer son exploitation à partir de zéro. On notera cependant que le fonds de commerce n’inclus pas certains éléments pouvant être utiles à l’exploitation d’une activité.

 

Récapitulatif


L’entreprise représente l’actif et le passif. 

La société est la structure juridique qui détient l’entreprise.
Le fonds de commerce inclus uniquement des éléments d’actifs circulants.

 Actif  Passif 
 Actif immobilisé  Capitaux propres
 Actif circulant  Dettes

 

Quand évaluer un fonds de commerce ?

En général, l’évaluation d’un fonds de commerce est nécessaire lors d’une cession ou d’une reprise. En effet, les parties prenantes (le vendeur et l’acheteur) doivent se mettre d’accord sur le prix du fonds de commerce pour que la transaction soit un succès, et qu’aucune des parties ne se sente lésée.

D’un point de vu économique, les parties prenantes ont des objectifs opposés : l’acheteur souhaiterait que le prix soit le plus faible possible, tandis que le vendeur souhaiterait que le prix soit le plus élevé possible. De ce fait, Le vendeur d’un fond de commerce a tendance à surévaluer sa valeur, et préférera des méthodes valorisant à la hausse le fonds de commerce. L’acquéreur suivra l’approche inverse en sélectionnant des méthodes valorisant à la baisse le fonds de commerce.

Il n’existe pas de valeur exacte d’un fond de commerce, ni de méthodes miracles. Le prix de vente sera déterminé après négociation. Cependant, pour que la négociation soit efficace, elle doit partir d’une estimation solide.